Prendre une assurance santé pour mon chien, chat ou NAC

La rentrée est propice aux nouvelles résolutions et à la mise en place de tout ce dont votre compagnon aura besoin pour être chouchouté durant l’année ! Ainsi, avez vous pensé à l’assurance santé vétérinaire qui prend en charge tout ou partie de ces soins tant sur le plan médical que préventif ? Voici quelques informations pour vous guider dans le choix d’une assurance.

La progression de la qualité des soins médicaux pour les chiens, les chats et les NAC nous permet de vous proposer une prise en charge de vos animaux toujours meilleure. Le corollaire de cette heureuse réalité, est une augmentation des frais vétérinaires qui peuvent parfois être rapidement élevés tant en cas d’accident que de maladie.

Souscrire une assurance santé animale pour son compagnon permet alors de faire face à ces frais imprévus. Vous pourrez ainsi offrir à offrir à votre chien, chat ou NAC les meilleurs soins possibles : tel est l’avantage de l’assurance santé animale, à condition de trouver un bon contrat ! Petit tour d’horizon des éléments à décortiquer !

A l’heure actuelle, en France, seules 3 assurances santé 100% animalières existent. Il s’agit de « Bulle bleue », « Santé vet », et « Jim and Joe ».

Maladie ou accident ?

Les contrats prenant en charge les problèmes de santé liés à un accident sont souvent les contrats les moins onéreux. Ils prennent en charge ce qui relève d’un évènement soudain, involontaire et imprévisible. L’accident de la voie publique est un exemple typique des problèmes couverts dans ce type de contrat.

Les contrats plus complets, prenant en charge à la fois les accidents et les maladies sont les plus courants. Il existe différentes formules, les principales différences étant liés à la franchise restant à votre charge, ainsi qu’au plafond annuel de remboursement des frais de santé.

Et les consultations atypiques : comportement, médecines douces, à l’étranger etc ?

Vous pouvez également choisir une assurance permettant un remboursement de frais liés aux médecines dites « douces »: hydrothérapie, aromathérapie, acupuncture, homéopathie, ostéopathie, etc. Elles se développent de plus en plus et nos poilus peuvent aujourd’hui profiter eux aussi de leurs bienfaits !

De même, les troubles du comportement à l’origine d’une pathologie peuvent être pris en charge. C’est pourquoi il existe des assurances santé animale qui prennent ces frais en charge, tout comme les traitements contre le stress… même si ceux-ci sont délivrés sans ordonnance chez le vétérinaire.

Enfin, un accident ou une maladie peut survenir aussi lors d’un déplacement à l’étranger. Donc, même hors de nos frontières, il faut avoir la certitude que les frais vétérinaires seront bien pris en charge.

Des formules incluant la prise en charge des consultations annuelles de médecine préventive (bilan de santé annuel avec mise à jour des vaccins), ou d’achat de produits à visée thérapeutique (quels qu’ils soient) existent également.
Cela peut être un critère de choix important à prendre en compte !

Le délai de carence

Ce délai correspond au temps entre le moment de la souscription effective et le début possible des remboursements. C’est donc une période durant laquelle la garantie ne s’applique pas. Elle doit arriver à son terme pour ouvrir vos droits à un remboursement. Les frais liés à une pathologie ou à un accident survenu avant la souscription du contrat ou pendant ce délai ne seront pas pris en charge. Ce délai est appliqué en début de contrat et varie selon le motif de consultation. Il est souvent de 48 heures en cas d’accident, et de 30 à 45 jours en cas de maladie. Ce délai peut être fortement diminué si votre animal a été examiné par un vétérinaire et que cet examen est joint à la demande de souscription.

A quel âge peut-on souscrire une assurance pour son compagnon ?

Compte tenu du délai de carence et des exclusions de problèmes de santé existants, il ne faut pas attendre que des problèmes de santé arrivent pour souscrire une assurance !
De plus, très souvent, les chiens ou chats séniors ne peuvent pas être assurés passé 7 à 8 ans.

Au contraire, s’ils sont assurés depuis tout petits, ils sont couverts pour tous les tracas liés à l’âge, jusqu’à la fin de leur vie : arthrose, ou tout autre maladie chronique, mais aussi pour certaines assurances prise en charge des détartrages. C’est un « petit plus » à ne pas négliger !

Faire une demande de devis est sans engagement. Il ne vous coûtera rien d’obtenir une estimation de ce qui vous permettra de mettre à l’abri votre compagnon !
L’essentiel est de s’adresser à des professionnels, car s’adresser à des spécialistes de l’assurance santé animale est un gage de qualité.

Enfin, notez bien que, si l’assurance responsabilité civile contenue dans le contrat multirisques habitation couvre les dommages que votre chien peut commettre à un tiers, rien en dehors de l’assurance santé animale ne permet une prise en charge des frais vétérinaires. La souscription est donc une démarche volontaire de la part du propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *