Adopter un furet

A la rentrée, chacun commence à retrouver son rythme après un été de vacances. Cela peut être synonyme d’adoption d’un animal de compagnie.
Pourquoi pas adopter un furet ?
On vous dit tout sur ce joyeux compagnon, très curieux et très joueur !

Les origines du furet

On pense que le furet domestique que nous connaissons actuellement résulte de la domestication du putois européen.

On retrouve dans de nombreux documents historiques de l’Egypte ancienne des images et descriptions de furets: leur domestication aurait été utile pour lutter contre les rongeurs.

En Europe, les Grecs et les Romains utilisaient ces petits mammifères agiles pour chasser, en exploitant leur aptitude à se glisser dans les terriers et les galeries creusées par le gibier.

A l’heure actuelle, c’est surtout un animal de compagnie, extrêmement prisé aux Etats Unis, où il fait partie des animaux de compagnie les plus plébiscités ! 

Ce pays fait d’ailleurs figure de référence en matière médicale et scientifique. On y compte une multitude de clubs et associations de passionnés, de refuges pour furets abandonnés, de fabricants d’articles spécifiques (aliments industriels, cages, jouets, hamacs, etc.), de sites Internet et de revues spécialisées.

Quels sont les besoins d’un furet ?

Le sommeil du furet

Les furets dorment énormément, de 12 à 18 heures ! Ce sont des animaux crépusculaires : le pic d’activité est plutôt au lever et au coucher du soleil. Cependant, de nombreux facteurs influencent ce rythme de vie, le premier étant votre présence et vos activités. Le furet aura ainsi tendance à calquer son rythme sur le vôtre. Un furet vivant seul dormira également plus qu’un furet vivant avec des congénères. Il en est de même pour les activités que vous lui proposez : si vous jouez avec lui, il sera plus actif que s’il est un peu délaissé.

Les furets peuvent avoir des phases de sommeil extrêmement profond : ils sont alors très difficiles (voire impossible !) à réveiller, même en les stimulant, mais pas de panique : il s’agit d’un comportement absolument normal.

Le furet choisit toujours un coin douillet, confortable, calme et à l’abri des regards pour dormir : proposez-lui une cabane sympa, des morceaux de tissus doux et chauds afin qu’il organise son couchage à sa guise !

L’alimentation du furet

Ce petit mustélidé est un carnivore ! Il ne mange donc pas les croquettes destinées aux rongeurs !! Préférez une alimentation sous forme de croquettes spécial furet, de la meilleure qualité possible : elles contiendront notamment des protéines de qualité et en quantité adaptée pour son régime alimentaire.

Retrouvez sur les 10petitszebres.com des aliments et accessoires pour votre furet.

On peut également associer à cet aliment sec (ou distribuer de façon exclusive) un aliment cru (RAW feeding), composé de viande crue, d’os charnus et d’abats, le tout bien mixé.

L’habitat du furet

De nombreux modèles de cages existent. Le furet est un animal très propre, choisissez-en une suffisamment grande pour pouvoir distinguer un coin pour la litière, un endroit douillet pour dormir, son coin repas et des jeux. Ne la mettez pas dans un endroit de courant d’air, les furets y sont très sensibles. Ils sont également facilement éblouis, préférez donc un endroit où il n’y a pas un éclairage trop violent. Enfin, les furets craignent la chaleur, choisissez un endroit de la maison relativement frais.

En votre présence, votre petit poilu peut rester en liberté dans la maison. Attention néanmoins, ils sont si curieux et agiles qu’ils arrivent à se glisser dans tous les recoins, même ceux que vous ne connaissez pas ! Ils adorent également grignoter des objets en caoutchouc…. Qui sont autant de possibles corps étrangers pouvant aboutir à une occlusion intestinale, parfois mortelle !! Vous devrez donc sécuriser la zone où vous le laissez gambader, et bien ranger les gommes, bouchons d’oreilles, écouteurs notamment. Certains réussissent à ouvrir les placards pour les explorer : méfiez-vous des endroits où vous rangez les produits ménagers. Par contre, ils sont en général peu friands des fils électriques, contrairement aux Lapins et Hamsters !

Les jeux pour furets

Les furets sont des animaux très joueurs et curieux, et ont une énergie incroyable, surtout après une longue phase de sommeil profond ! Il est absolument nécessaire d’enrichir leur environnement pour stimuler et intéresser ces petits animaux.

C’est un animal très actif et qui peut avoir besoin de 2 à 3h de jeu par jour !! Il faut donc être assez disponible et parfois envisager d’adopter un second furet pour qu’ils puissent jouer ensemble.

Les furets aiment grimper, chercher, chasser, gratter, se cacher ou se percher. Vous pouvez ainsi lui proposer des tunnels, des hamacs, des jeux pour chat type « canne à pêche » ou jouet en plume à agiter avec la main, une balle qui délivre des croquettes, des passerelles, un petit bac rempli de terre meuble pour lui permettre de creuser… Et imaginer toutes sortes de « parcours » faits maison, avec des bouteilles, des tuyaux, des cartons et autres boites !

Comprendre son furet

Les furets sont en général complètement silencieux et se contentent d’émettre de légers cris lorsqu’ils sont très excités ou qu’ils jouent. Si vous les entendez crier fort, cela signifie qu’ils se sont fait mal : il faut alors vérifier immédiatement ce qui s’est passé.

On peut entendre le furet « caqueter », ce qui est signe de contentement. A l’inverse, certains feulent lorsqu’ils sont en colère ou veulent intimider.

Les furetons peuvent grincer des dents lorsqu’ils ont faim ; cela peut également être un signe de mal-être chez un adulte (douleur notamment).

Ils utilisent également toute une panoplie de mimiques fortement évocatrices, qui se rapprochent de ce qu’on peut voir chez le chien ou le chat. Voici quelques pistes pour les comprendre :

  • Le corps est aplati sur le sol, les pattes sont étalées : ce geste d’apaisement peut se traduire par une envie de calme de la part du furet, mais aussi en certaines circonstances, une espèce de timidité.
  • On retrouve – comme chez le chien – des furets qui sautent dans tous les sens de façon frénétique, qui marchent en arrière avec la queue dressée. C’est une invitation au jeu, parfois malicieuse, puisque votre furet ne vous laissera pas forcément l’attraper !!
  • Un furet dressé sur ses pattes arrière essaie d’attirer votre attention : vérifiez sa gamelle qui est peut-être vide, ou prenez-le dans vos bras, il attend sans doute un gros câlin !
  • Enfin, vous remarquerez forcément que votre furet baille : et oui, malgré son dynamisme, il peut être fatigué, c’est l’heure de la sieste ! Laissez-le regagner son nid douillet pour bien recharger ses batteries ! Un furet bien reposé est toujours un furet plus sympa !

Cette liste est loin d’être exhaustive, rien ne remplacera votre observation attentive !!

Où trouver un furet ?

L’idéal est d’adopter un furet dans un élevage où l’éleveur aura pris le temps de manipuler ses furets, adultes comme bébés. En effet, ces animaux apprennent très vite énormément de choses s’ils sont stimulés (propreté, contrôle de la morsure par exemple). Cela facilite ensuite grandement le passage dans la maison adoptive !! 

L’adoption se fait à l’âge de 2 à 3 mois.

Les furets doivent être identifiés (puce électronique) avant l’adoption. Il est également recommandé de vérifier qu’ils ont bien été examinés par un vétérinaire et vaccinés (maladie de Carré). Cette vaccination devra être poursuivie suite à l’adoption. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un vétérinaire dès que votre fureton arrive à la maison ! En plus de la vaccination, cette visite est l’occasion de vous informer, et de vous donner les conseils de santé indispensables pour la vie de votre furet (notamment pour éviter les chaleurs chez la femelle qui sont à l’origine d’aplasie médullaire, mortelle).

Alors convaincu par ce petit animal dont les yeux pétillent de bonne humeur et de facétie ?
N’hésitez pas à nous demander conseil pour une adoption réussie !

Avec l’aimable relecture de Teddy Joret, Elevage « Le Furet Colo »

Cet article a été publié le 26 août 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.